Développement Durable

Accueil / Le Principe / Développement Durable

Choisir son type de chauffage, à la maison ou au bureau, est un choix très conscient. Deux facteurs jouent un rôle déterminant : le type de chauffage est-il nocif à l’environnement ? Et est-il abordable ?

Constitué exclusivement de verre, d’aluminium et d’acier, les panneaux infrarouges InfraTherm respectent au maximum l’environnement dans différents domaines :

LA TECHNIQUE DE FABRICATION

LE RECYCLAGE DES PRODUITS

LES ÉCONOMIES D’ÉNERGIE

Respecte la couche d’ ozone

Aucune émission de CO2 tant lors de la fabrication que lors de l’ utilisation des radiateurs InfraTherm.

Le chauffage infrarouge nous fait entrer dans une nouvelle ère.

Pour la première fois l’air n’est pas chauffé : le chauffage par rayons infrarouges vise directement les objets et les gens d’une pièce, de la même façon que le rayonnement du soleil chauffe notre planète.

Cette méthode de chauffage nécessite moins d’énergie que les méthodes traditionnelles.

AVANTAGES

  • Consomme moins de 50% d’énergie que les méthodes traditionnelles de chauffage.
  • Chaque panneau est fait de matériaux 100% recyclables.
QUELS ATOUTS DANS LE CHOIX D'UN CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE DANS LA RT2012 ?

Facilité d’installation et régulation = Un coût d’installation moindre = Des économies d’énergie importantes

Les progrès réalisés ces dernières années par les fabricants d’émetteurs de chaleur électriques (nos fournisseurs) se sont focalisés sur le développement de produits qui fournissent de la chaleur basse température en continu.

L’absence de phénomènes de convection rapide et de vagues de chaleur améliorent grandement le confort thermique et réduisent la consommation. C’est le cas des radiateurs et films InfraTherm .

  • Les contraintes sur la consommation d’énergie primaire des logements neufs imposées par la RT 2012 (réglementation thermique) appliquent au chauffage électrique un facteur de 2.58 rendant son usage très délicat.

En respectant une isolation du bâti , l’installation de radiateurs apte à produire une chaleur de qualité et d’une grande efficacité thermique comme l’infrarouge basse température, reste pourtant une solution parmi les plus économiques, tant à l’usage qu’à l’installation.

  • Une étude comparative menée à l’Université de Kaiserslautern en Allemagne, «Étude de cas des différences entre un chauffage infrarouge et un chauffage au gaz dans de vieux bâtiments résidentiels» a mis en évidence les avantages énergétiques du chauffage électrique infrarouge par rapport au chauffage centrale domestique au gaz. Le professeur Peter Kosack a démontré qu’il était possible de réduire l’impact CO2 et le coût du chauffage (malgré le prix avantageux du gaz) en utilisant intelligemment des panneaux à infrarouge lointains. La consommation s’en trouve fortement réduite, passant de 187 kWh/m² avec la chaudière à gaz à 71 kWh/m² avec les panneaux IRL
QUELS SONT LES ÉMETTEURS DE CHALEUR ÉLECTRIQUES LES PLUS ÉCONOMIQUES ?

La consommation d’énergie pour chauffer à une température donnée une habitation ne dépend pas uniquement des déperditions vers l’extérieur (qualité de l’isolation des parois et mode de renouvellement de l’air), mais aussi de déperditions internes induites par le mode de transmission de la chaleur et sa régulation. La question délicate à laquelle doit répondre le thermicien est quel est le meilleur émetteur de chaleur pour ce type de bâtiment ?

Une mauvaise répartition de la chaleur dans l’espace et des points chauds (déperditions spatiales), des pics de chaleur et une oscillation autour de la consigne (déperditions temporelles) sont des facteurs importants de surconsommation. Dans une ambiance dégradée (air chaud et parois froides), le confort thermique des habitants est mauvais, et ceux-ci sont tentés de pousser un peu plus le thermostat, ce qui s’ajoute au facteur de surconsommation intrinsèque aux mauvais émetteurs de chaleur.

Consommation
=
Température de Consigne + Variation Temporelle + Variation Spatiale